Débrief: Première sortie sur le Causse Méjean

Cet article fait partie de la série France

Pour notre première grosse sortie, nous avons choisi une destination à la fois pas trop loin, et tout de même dépaysante. Pourquoi ne pas aller voir des chevaux mongols à quelques heures de Toulouse?

Alors direction la Lozère et le Causse Méjean!

Jour 1

Départ de Toulouse le vendredi soir, directement sur l’autoroute d’Albi et premier stop sur l’aire de repos de Montans pour faire le plein d’eau. Le robinet à bouton poussoir de l’aire de vidange de camping car ne permet pas d’installer un tuyau mais avec le jerrican flexible, le plein est rapidement fait.

Après les courses du week-end à Albi, nous filons droit vers un spot à Salles-Curan vu sur park4night pour passer la nuit au bord d’un lac.

Nuit à Salles-Curan

Jour 2

Le lendemain, après une halte à Millau, nous remontons les gorges du Tarn. Après une grosse frayeur au moment de croiser un camping-car à un endroit très étroit, on attaque la route de montagne qui monte sur le causse quand un alarme retentit: Vérifier le niveau d’huile.

Nuit sur le Causse Méjean
Nuit sur le Causse Méjean

Après quelques sueurs froides, on arrive en haut et après quelques petits tours on trouve un endroit pour la nuit avec une vue imprenable sur le causse.

Avant de dormir, Zazou se lance dans un Tajine de carottes! (Oui, oui, dans le van…). Et après 2 heures de préparation, c’est la régalade!

Jour 3

Le lendemain, c’est vérification du niveau d’huile. Il est bas, effectivement, mais l’alerte à disparue. C’était prévu, mais il est temps de trouver un bidon d’huile!

En attendant, nous décidons d’aller voir les fameux Chevaux de Przewalski. Ceux-cis sont en vadrouille et après une petite marche, on tombe sur le troupeau!

Troupeau de Chevaux de Przewalski
Aridité du Causse Méjean
Chevaux de Przewalski

Après une bonne session de photo chevaline, on reprend le van et on repart un peu plus loin sur le Causse pour une dernière petite balade à pied.

Viaduc du Viaur
Viaduc du Viaur

Dans l’après-midi, après être redescendu du causse, on passe voir le viaduc du Viaur et on se pose au bord d’un autre lac pour la nuit.

On tente notre première lessive avec le sac Scrubba. Bilan: ce n’est pas parfait, mais ça peut être utile pour des petites lessives comme les sous-vêtements. Par contre pour des plus gros habits, ce n’est pas très pratique. Nous pensons nous en servir pour espacer les grosses lessives.

Jour 4

Le lendemain, c’est l’anniversaire de Tigrou! Alors il a droit droit à un petit dej’ d’anniversaire 🙂

Nuit au bord du lac (encore)
Petit déjeuner d’anniversaire
Petit déjeuner d’anniversaire

Après une pause repas à Rodez et un tour rapide en ville, il est temps de remettre le cap vers Toulouse non sans un dernier gôuter d’anniversaire!

Gouter d’anniversaire
Gouter d’anniversaire

Conclusion

Petite frayeur concernant la consommation d’huile mais après recherche il est possible que notre Bourriquet soit assez friand de ce genre de breuvage et que ce soit normal (1L/1000km). On a bien roulé, le van est confortable et ça c’est un bon point! On a eu quelques soucis avec le chauffage stationnaire qui se coupe pendant la nuit… Tigrou n’arrive pas bien à comprendre le souci… on verra bien (update post-voyage: en fait c’était lié aux 2 batteries auxiliaires qui devaient être sur leur fin de vie. Après changement des deux batteries, le chauffage tient la nuit).

2 commentaires sur “Débrief: Première sortie sur le Causse Méjean

  • emilien mougeat 1 juin 2017 at 10 h 28 min Reply

    Hé bien ! Pour une première sortie test vous avez fait quelque chose de bien !
    trop bien le tajine de carotte ! et les bougie formule1 trop la classe sur le gâteau !

  • Samuel 2 juin 2017 at 0 h 16 min Reply

    Top le t-shirt. tu es dans le thème mon chériiii!! vous êtes magnifiiiique!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.